Close

Catégories de Blog

Derniers Posts

31 Mai - Journée Mondiale Sans Tabac
La Journée Mondiale Sans Tabac est organisée depuis 1987 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle a pour...
le mai 31, 2018 | par Cliquide France
Notre tableau de boost
Notre tableau des mélanges possibles avec tous nos produits en format shake and vape.
le févr. 16, 2018 | par C Liquide France
Qu'est ce que le sel de nicotine ?
Le sel de nicotine, une alternative pour les primo accédants mais pas que…
le févr. 16, 2018 | par C Liquide France

31 Mai - Journée Mondiale Sans Tabac

Posté le: mai 31, 2018 | Auteur: Cliquide France

La Journée Mondiale Sans Tabac est organisée depuis 1987 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle a pour but de promouvoir une prise de conscience globale sur les dangers du tabac pour la santé des consommateurs et de leur entourage.

31 Mai - Journée Mondiale Sans Tabac

Petits ou grands fumeurs, tous concernés.

Et non, les « risques du tabac » ne se focalisent pas essentiellement sur les poumons. Petit ou grand fumeur, les risques restent importants et votre cœur est immédiatement en danger face aux effets néfastes de la cigarette. En effet, fumer augmente considérablement les risques cardiovasculaires cérébraux et les infarctus du myocarde.

La Fédération Française de Cardiologie relève d’ailleurs que « 80% des victimes d’infarctus âgées de moins de 45 ans sont fumeurs ».

L’OMS a donc décidé cette année d’axer sa campagne sur ces risques afin de faire savoir au grand public que « le tabagisme est un important facteur de risque pour l’apparition de cardiopathies coronariennes, d’accidents vasculaires cérébraux et de maladies vasculaires périphériques », sans oublier l’hypertension artérielle. Ils insistent également sur le fait qu’être un « petit fumeur », et donc  consommer une ou deux cigarettes par jour ou une fois de temps en temps pendant une fête, ne change rien quant aux problèmes encourus. « Dès une cigarette par jour, le cœur et les artères sont en danger », souligne la Fédération Française de Cardiologie.

À ce jour, le tabac tue plus de 7 millions de personnes par an, dont 900.000 non-fumeurs. Les médecins conseillent la plupart du temps d’arrêter de fumer tout bonnement ou alors de ne jamais commencer. La motivation et l’aide de professionnels sont des facteurs de réussite. Entre 2016 et 2017, la France a connu une baisse historique, avec un million de fumeurs quotidiens en moins.

 

« On se dirige vers la fin du tabac. »

Sur FranceInfo, le pneumologue Bertrand Dautzenberg, secrétaire général de l’Alliance contre le tabac, souligne notamment que « les jeunes fument de moins en moins ». Selon lui, « le remboursement des substituts nicotiniques a beaucoup accéléré l’arrêt du tabac ». Il remarque également que « 90% à 95% des vapoteurs n’ont presque plus besoin de nicotine » et que des millions de fumeurs, « qui ont vapoté arrêtent de fumer et de vapoter ». Plutôt une bonne nouvelle pour les associations qui aident à lutter contre la dépendance du tabac.

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close